Ce qu’il faut savoir sur les papiers recyclés

QU’EST CE QU’UN PAPIER RECYLE ?

Mots-clés : Technorati

 Ce qu’il faut savoir sur les papiers recyclés

QU’EST CE QU’UN PAPIER RECYLE ?

Dans le domaine des papiers à usage graphique, on considère généralement qu’un papier peut-être est qualifié de « recyclé » lorsqu’il est fabriqué à partir de papiers de récupération issus de la post-consommation épurés et désencrés.
 
Les catégories de papiers sont définies par la norme NF EN 643. Les principales catégories de papiers utilisées pour la fabrication de pâte recyclée sont définies par les catégories :

  • 1.11 (bouquins II issu de la collecte sélective auprès des ménages)

  • 1.06 (Illustrés : généralement invendus des kiosques),

  • 5.01 (Gros de collecte des ménages trié.)

L’utilisation de ces papiers de récupération pour la fabrication de pâte recyclée, destinée à des papiers à usage graphique, exige l’emploi d’une technologie de désencrage

Inversement, ne sont pas considérés comme des papiers de post-consommation les catégories 3.17 et 3.18 (Blanc I : rebus de bobines de papier) : ces catégories de papiers s’apparentent à de la pâte chimique ou mécanique : on peut parler ici de réutilisation (qui s’effectue dans toutes les papeteries) mais pas de recyclage.
POURQUOI LES PAPIERS RECYCLES SONT-ILS FAVORABLES AU RESPECT DE L’ENVIRONNEMENT ?

Les papiers recyclés sont particulièrement favorables au respect de l’environnement car

  • la consommation énergétique nécessaire à la production de pâte à papier recyclée est bien moins importante que celle nécessaire à la production de pâte chimique (voir plus loin tableau éco-label européen et étude ACV de l’Ademe).

  • Les rejets dans l’eau et dans l’air sont également fortement réduits (voir plus loin tableau éco-label européen et étude ACV de l’Ademe).

  • La quasi totalité des usines de production de papiers de recyclés sont intégrées : c’est à dire qu’elles produisent à la fois leur propre pâte à papier et le papier : l’étape du transport de la pâte à papier est supprimée.

  • Les papiers de récupération utilisés pour la fabrication de pâte à papier recyclée sont collectés dans les bassins de vie autour des usines.

  • Les papiers de récupération constituent une matière première à part entière.…

  • Le recyclage fixe les emplois puisque les usines sont implantées au sein des bassins de consommation.

QU’ELLE EST L’OFFRE DISPONIBLE EN EUROPE POUR LES PAPIERS RECYCLES ET POUR QU’ELLES APPLICATIONS ?

Le papier journal et le papier journal amélioré :

Le recyclage industriel des papiers a débuté dès la fin des années 60 par la fabrication de papier journal recyclé puis de papier journal amélioré. Aujourd’hui, et déjà depuis de nombreuses années, ces papiers recyclés sont devenus des standards du marché, ils ont fait leurs preuves sur tous les types de machines y compris les rotatives de dernière génération. Le papier journal recyclé représente désormais environ près de 80% de l’offre en Europe.

Les papiers offsets recyclés :

Ils existent depuis la fin des années 80 et représentent une part significative du marché.

Les papiers couchés recyclés :

Ils sont en fort développement en particulier sur les marchés destinés aux consumer magazines, magazines d’entreprises et dans la publicité.

Les papiers couchés recyclés aujourd’hui disponibles sur le marché sont des papiers monocouche mats ou demi-mats (pas de brillants à notre connaissance à ce jour). Ils répondent parfaitement à toutes les applications des papiers monocouches non recyclés et offrent de surcroît une opacité et une main plus élevées qui permettent de diminuer les grammages utilisés. 

Les papiers reprographie : 

L’offre et la demande de papiers recyclés pour la reprographie se développent actuellement en Europe avec des disparités entre pays : par exemple, en Allemagne ce marché est très développé tandis qu’en France la demande est plus récente sous l’impulsion des politiques de Développement Durable des entreprises et collectivités territoriales.

Etude Ademe : Bilan environnemental sur les filières de recyclage : l’état des connaissances ACV, mai 2002.

Thèmes

Indicateurs

Bilan recyclage

Ressources

Energie primaire (MJ)

Bénéfice fort

Combustibles fossiles (MJ ou Tep)

Bénéfice fort

Eau (m3)

Bénéfice fort

Rejets d’air

Effet de serre (kg eq CO²)

Bénéfice

Acidification de l’air (g eq. H+)

Bénéfice fort

Pollution photochimique (kg COV ou g eq.C²H4)

Bénéfice

Particules (g)

Bénéfice

Rejets eau

Eau chimiquement polluée

Bénéfice fort

Eutrophisation (g eq. PO4)

Bénéfice

Déchets

Déchets (kg)

Bénéfice dans le cas des déchets de classe 2 (ordures ménégères)

Hommes

Risque toxique (g eq. Dichlorobenzene ou eq. As)

(1)?

Ecosystèmes

Risque écotoxique (g eq. Dichlorobenzene)

(1)?


(1) pas de risque mis en avant.

Mise à jour : Jeudi 20 Novembre 2008, 12:52
greenlab le 07.07.08 à 12:34 dans
-

Retrouvez-nous sur Facebook et Twitter